Accueil » Articles » Hypnose » Qu’est-ce que l’hypnose ?

Qu’est-ce que l’hypnose ?

L'hypnose c'est quoi ?Lorsqu’on parle d’hypnose, la première chose qui vient à l’esprit est l’hypnose de spectacle ou de rue. Les gens sont plongés dans un état de sommeil éveillé. Ils deviennent totalement influençables, ce qui permet à l’hypnotiseur d’en faire de véritables marionnettes. Sachez cependant que l’hypnose n’est pas qu’un simple objet de divertissement. Découvrez dans cet article ce qu’est vraiment l’hypnose, son fonctionnement, ainsi que les différentes techniques hypnotiques.

Définition de l’hypnose

Provenant du mot grec « hupnoein » qui signifie endormir, l’hypnose se traduit par un état modifié de conscience au cours duquel on est entre l’état de veille et de sommeil. Sachez que chaque individu peut être sous hypnose au quotidien sans le savoir. C’est le cas lorsque vous lisez un bon livre ou quand vous visionnez un film qui vous transporte. L’état d’hypnotique peut également être atteint durant un moment de grande concentration ou au contraire lorsque vous vous mettez à rêvasser et que vous perdez momentanément la notion du temps. Vous pouvez également expérimenter cet état de conscience modifié par la médiation, la transe ou le rêve, mais le plus souvent avec l’aide d’un spécialiste. Mais quel est l’intérêt de vouloir être hypnotisé ?

À quoi peut-elle servir ?

Permettant d’accéder facilement à votre côté inconscient et de l’exploiter pleinement, l’hypnose a été au départ une pratique mise au point en psychiatrie. Le sujet perçoit les choses différemment et sa capacité à recevoir des suggestions est beaucoup plus grande qu’à l’état d’éveil. En accédant aux ressources peu exploitées par le cerveau, une thérapie par l’hypnose vise à activer vos pouvoirs d’auto guérison grâce aux suggestions réalisées durant l’état hypnotique. Généralement, la thérapie par l’hypnose aide à faire ressurgir certains traumatismes liés à votre passé ou à votre enfance. Elle permet également de traiter d’autres problèmes d’ordre psychologique ou comportemental, selon la technique utilisée.

Les différentes techniques d’hypnose

On distingue deux principales techniques d’hypnose : l’hypnose classique qui est basée sur la suggestion et l’hypnose Ericksonienne qui sollicite la participation active du sujet.

L’hypnose classique ou traditionnelle

L'hypnose traditionnelleAutoritaire et directe, l’hypnose classique qui est la plus connue fonctionne avec des suggestions directes. Le sujet subit ainsi des injonctions verbales, corporelles ou visuelles. Très utilisée par les hypnotiseurs de spectacle, cette technique est celle qui permet d’endormir une salle entière ou de faire faire des choses insensées aux personnes sous hypnose. En dehors du monde du spectacle, l’hypnose traditionnelle est également très utilisée à des fins thérapeutiques. Elle permet ainsi de traiter certains problèmes comportementaux, comme les phobies. Si l’on suggère à un patient que les araignées sont inoffensives, il n’aura plus peur de ces bêtes. Cette technique est aussi utilisée pour modifier le ressenti corporel. On parle actuellement de plus en plus de l’hypnonaissance ou l’accouchement sous hypnose. En effet, celle-ci permettrait d’accoucher en douceur et sans douleur, une alternative à la péridurale.

L’hypnose Ericksonienne

Cette technique inspirée des travaux du psychiatre américain Milton Erickson est plus directive et nécessite donc la participation du patient. Ce dernier est guidé par l’hypno thérapeute vers son espace inconscient pour qu’il puisse y trouver les ressources nécessaires permettant de résoudre ses problèmes. L’hypnose Ericksonienne est un moyen visant à ce que le patient trouve lui-même les solutions dans son inconscient. Pour guider le patient, le thérapeute utilise des techniques de communication favorisant le dialogue avec l’inconscient comme les métaphores, l’activation de rêves ou encore les suggestions indirectes. Cette technique est aussi utilisée dans l’hypnose humaniste. Sa différence avec l’hypnose Ericksonienne réside dans le fait que l’individu peut accéder à sa conscience supérieure pour pouvoir donner du sens à ses troubles. Et enfin, il y a ce que l’on appelle la nouvelle hypnose utilisant certains outils de l’hypnose classique, Ericksonienne ainsi que de certains éléments tirés de la PNL.

En pratique, comment fonctionne l’hypnose ?

Une séance d’hypnose thérapeutique commence d’abord par un dialogue avec le praticien. Le patient peut ainsi décider de l’objectif de sa session. La prochaine étape appelée l’induction, une phase de relaxation menant vers un état d’hyper-concentration que l’on appelle état modifié de conscience. Une fois l’état hypnotique atteint, il est important de souligner que le sujet n’est pas plongé dans un profond sommeil. Il est bien conscient et entend tout ce que le thérapeute lui dit et peut même interagir avec celui-ci. Ainsi, le praticien pourra user de ses techniques de communication afin de guider le patient vers son objectif.

La durée d’une séance d’hypnose varie de 30 à 60 minutes selon l’Institut Français d’Hypnose. Cependant, sachez que le temps nécessaire pour résoudre une problématique dépendra de chaque individu. Le nombre de séances nécessaires à l’atteinte de l’objectif fixé peut également varier selon les problèmes à traiter. Sachez toutefois que, généralement, une thérapie nécessite 5 à 6 séances. Pour éviter les surprises, le mieux est de discuter avec le thérapeute pour pouvoir déterminer la durée de la thérapie et le nombre de séances requises pour traiter votre problème.

La thérapie par l’hypnose s’adresse à tous les types de sujets, excepté ceux qui souffrent d’une psychose. Gardez également en tête que personne ne peut être hypnotisé contre son gré. En effet, il s’agit d’un phénomène reposant sur le consentement du sujet. Celui-ci devra avoir la volonté de s’y soumettre et d’atteindre son objectif. Le thérapeute n’exerce aucune domination sur son patient. Il ne peut donc pas suggérer au sujet une action qui va à l’encontre de sa volonté. Sachez qu’une personne sous hypnose reste consciente et a donc toujours son libre arbitre. Et bien que l’hypnose soit parfois associée à tort avec une sorte de pouvoir occulte de celui qui la pratique, rassurez-vous, car son influence sur votre inconscient n’est pas toute puissante.