Conseils avant une séance d’hypnose

Conseils pour l'hypnoseL’hypnose est bien connue pour être un moyen efficace permettant de lutter contre de nombreux troubles et de se débarrasser des addictions et mauvaises habitudes. Cependant, bien que tout le monde puisse être hypnotisé, certaines personnes sont plus réceptives à l’hypnothérapie que d’autres. Cela est en grande partie dû à un manque de préparation et de conseils avant une séance d’hypnose. Pour qu’une thérapie par l’hypnose puisse réellement fonctionner, il est important de comprendre au moins le principe de cette pratique, de connaitre ses réelles motivations et d’être vraiment prêt pour un changement durable.

Sachez d’abord le principe de l’hypnothérapie

Il est primordial que vous sachiez que l’hypnose n’est pasun moyen de soigner vos maux, bien qu’elle puisse avoir un impact important sur votre santé et votre bien-être en général. Ainsi, elle ne peut pas remplacer un traitement médical. En revanche, la thérapie par l’hypnose est un moyen d’activer vos pouvoirs d’auto guérison. En accédant à votre inconscient, l’hypnothérapeute vous suggèrera de puiser dans vos ressources naturelles pour que vous puissiez améliorer vos propres capacités de rétablissement. Cependant, il n’existe pas de séance type. Le thérapeute devra s’adapter à votre objectif, votre personnalité, vos croyances et vos valeurs. En outre, l’hypnothérapie a pour objectif de vous laisser trouver par vous-même les solutions permettant de résoudre vos problèmes. Elle ne fonctionnera donc pas sans une participation active de votre part.

Assurez-vous d’avoir la motivation nécessaire

Il faut comprendre que l’hypnothérapeute n’est là que pour vous guider à atteindre votre inconscient en utilisant les techniques dont il est le seul à pouvoir maîtriser, mais au final, vous êtes l’acteur principal de votre changement. Votre motivation et votre implication sont ainsi déterminantes dans la réussite de la thérapie. Il faudra vous assurer d’avoir la volonté de changer. Si vous n’êtes pas totalement convaincu, la thérapie sera vouée à l’échec. En outre, l’hypnothérapie est un travail d’équipe entre votre thérapeute et vous, durant lequel chacun doit faire sa part. Ainsi, environ une semaine avant la séance, nous vous conseillons de vous poser ces quelques questions :

  • Suis-je prêt à vraiment changer, à m’améliorer et en assumer les conséquences ?
  • Êtes vousSuis-je prêt à fournir des efforts conscients pour renforcer le travail réalisé avec l’inconscient durant l’hypnose ?
  • Suis-je prêt à effectuer les tâches que mon thérapeute pourrait me demander de faire pour contribuer au progrès de ma démarche ?
  • Êtes vous prêt à suivre le nombre nécessaire de séances afin d’arriver à mon objectif ?

Quelques conseils pour mieux vous préparer à une séance d’hypnose

La volonté à elle seule est déjà suffisante pour que vous soyez plus réceptif à l’hypnothérapie. Néanmoins, il existe des moyens permettant d’approfondir votre préparation. Ainsi, après avoir répondu aux questions ci-dessus (en supposant que vos réponses ont toutes été positives), prêtez attention aux évènements qui vous font réagir de façon particulière jusqu’au jour de la séance. Pensez également à prendre note des rêves qui peuvent vous marquer. Si vous avez des rêves récurrents, tenez-en compte. Et étant donné que les rêves s’oublient facilement, il serait plus pratique de toujours avoir à portée de main un journal. Posez-le près de votre lit pour que vous puissiez immédiatement noter votre rêve dès votre réveil. Nous vous conseillons également d’y noter tous les évènements marquants de vos journées, les émotions qui prédominent, etc. Avant la séance, pensez à revoir vos notes et voyez ce qui en émerge. Les éléments recueillis peuvent être utilisés lors du premier contact avec votre thérapeute afin de mieux comprendre le fond de votre problème.  

Ne prêtez pas attentions aux idées reçues

Malgré les rumeurs qui courent sur l’hypnose et sur ceux qui la pratiquent, l’hypnothérapie n’a vraiment rien qui puisse susciter la méfiance ou la peur. Sachez alors que personne ne peut être hypnotisé sans son consentement. Gardez également en tête que le thérapeute ne peut exercer aucun type de domination sur vous. En effet, même si vous êtes sous hypnose, une partie de vous reste consciente, ce qui vous permet de toujours avoir votre libre arbitre. Vous avez le contrôle de ce que vous dites et de ce que vous faites pendant une séance. Vous pouvez même ouvrir vos yeux à tout moment lorsque vous le désirez. En outre, le thérapeute ne peut pas vous suggérer des actions qui vont à l’encontre de votre volonté. Et enfin, rassurez-vous, car vous ne serez jamais amené à revoir des évènements du passé. Vous n’aurez pas non plus à dévoiler des secrets que vous souhaitez garder pour vous. Toutefois, le domaine de l’hypnose n’est pas à l’abri des charlatans. Il faudra ainsi être vigilant lors du choix de votre thérapeute.

Méfiez-vous des charlatans

Comme pour la majorité des thérapies dites alternatives, la thérapie par l’hypnose attire les arnaqueurs. Ainsi, pour les pathologies les plus lourdes comme les douleurs chroniques ou la dépression, ne faites jamais l’erreur d’avoir confiance à un non-médecin. D’ailleurs, tous ceux qui peuvent vous détourner d’un traitement médicamenteux sont absolument à éviter. Comme nous l’avons déjà dit, l’hypnose ne peut pas se substituer à la médecine. Bien que la pratique de l’hypnose ne nécessite pas d’être un médecin, il est préférable que le thérapeute soit un professionnel de santé de formation. Dans tous les cas, veillez à ce que le praticien ait suivi une formation adéquate et qu’il détienne un certificat permettant de le prouver. Pour être sûr de tomber sur un vrai hypnothérapeute, n’hésitez pas à consulter les annuaires gérés par des médecins, des professionnels de santé et des thérapeutes reconnus.  

Et enfin, même si vous avez trouvé le meilleur hypnothérapeute, il faut savoir que tout le monde n’est pas réceptif à l’hypnose. Ainsi, si au bout d’une dizaine de séances vous ne voyez aucune amélioration, il faudra penser à arrêter. Néanmoins, un bon hypnothérapeute sera à même d’adapter sa méthode s’il ne remarque aucune évolution. Il vous demandera lui-même d’arrêter si l’hypnose ne fonctionne pas avec vous.

Consulter
https://www.sosvoyants.com/article/hypnose/conseils-avant-une-seance-dhypnose/