Accueil » Actualités » La médium Geneviève Delpech révèle travailler avec la police

La médium Geneviève Delpech révèle travailler avec la police

Geneviève Delpech, la femme du chanteur Michel Delpech vient de publier « Les Enquêtes d’une médium – quand la police a recours à l’invisible » (éditions First). Elle révèle à travers son livre comment elle contribue à travailler avec la police notamment dans la disparition des personnes.

genevieve delpech livre enquete medium

Dans l’émissions de Jean-Marc Morandini, Genevève Delpech explique : « Depuis toute petite, je vois des défunts en général trois mois après leur décès. Ils me donnent des messages pour, en général, aider leurs proches qui sont dans la peine. Je les vois au pied de mon lit ou en rêve. C’est une forme de télépathie ». Elle ajoute : « Je vois des défunts très très régulièrement. Je ne vois pas par exemple Marie-Antoinette ou Jeanne d’Arc. Ça s’arrête à 100/150 ans (…) Quand je dis que la petite Maëlys est enterrée à un endroit, on la retrouve à cet endroit, mais le jour où je l’ai dit, elle n’avait pas encore été enterrée à cet endroit-là ».

Geneviève explique en suivant son travail avec la police : « Pour les personnes mortes ou disparues, pour lesquelles la police m’appelle, je ne vois pas la personne me parler, mais je vois l’endroit où il est mort, où on peut le retrouver. Je pense que la police fait appel à des gens comme moi quand elle est désespérée. Au départ, ils n’ont pas besoin de nous. La police m’appelle parce qu’ils n’ont rien trouvé », continue-t-elle.

Elle ajoute qu’elle a aussi été approché par le journaliste Karl Zero dans le cadre de l’affaire de la petite Maëlys : «  »Il m’a appelé et m’a dit ‘il faut que tu nous aides, car une petite fille vient de disparaître. J’ai tout dit tout de suite (…) Je vis vraiment la scène, comme si j’étais dans un autre espace temps ».

Geneviève Delpech confie pour finir avoir souvent opéré dans le cadre de l’affaire Estelle Mouzin : « J’ai vu Michel Fourniret tout de suite, et tout le temps. On me répondait ‘non, il a un alibi’. Ça fait 17 ans que je dis que c’est Fourniret ».

A travers son livre, on découvre comment le don de médiumnité peu contribuer à aider des gens endeuillés ou vivant des situations pénibles comme également servir des intérêts plus vastes comme la résolution d’enquête.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

https://www.sosvoyants.com/news/la-medium-genevieve-delpech-revele-travailler-avec-la-police/