Accueil » Actualités » Exhumation Dali : la voyante espagnole n’est pas sa fille !

Exhumation Dali : la voyante espagnole n’est pas sa fille !

Depuis plusieurs années, Pilar Abel (62 ans) tente de prouver qu’elle est la fille légitime du célèbre peintre Salvador Dali. Après un recours en justice et une exhumation des restes du corps de Dali, le couperet est tombé : les tests ADN confirme que Pilar n’est pas sa fille biologique !

Pilar Abel
Pilar Abel n’est pas la fille légitime de Salvador Dali (source image : Atlas)

28 ans après la mort du Peintre, Pilar Abel, une cartomancienne habitant à Gérone, avait initié une demande de reconnaissance en paternité prétextant être la fille unique de ce dernier. Détenant une grosse fortune, Dali a vécu ses 7 dernières années isolé dans son château de Pubol, à quelques kilomètres de Gérone. Son recours en justice validé fin juin a donné lieu à l’exhumation de son corps le 20 juillet dernier sous la contestation de la Fondation Dali qui, pris de cours, n’a pas pu faire de recours en justice pour exposer ses arguments.

Née en 1956 dans une clinique de Figueras, Pilar Abel soutient qu’elle a un lien de parenté avec l’excentrique peintre. Il aurait entretenu une relation secrète avec sa mère quand elle travaillait dans la petite localité côtière de Portlligat où le peintre séjournait souvent. Mars 2015, lors d’un tournage télévisé, Pilar confie que sa grand-mère lui aurait avoué : « Je sais que tu n’es pas la fille de mon fils, je sais que ton père est un grand peintre. » Sa mère lui aurait confirmé le nom de « Dali » et qu’elle en était « amoureuse ». Ses affirmations précèdent la dégradation de la santé de sa mère qui soufra peu de temps après de démence sénile…

Source image : Wikimedia Allan Warren
Source image : Wikimedia Allan Warren

L’exhumation s’est donc déroulée dans le musée Dali de Figueras où le peintre reposait dans une crypte. Après un prélèvement osseux, les résultats sont sans conteste : Pilar Abel ne sera pas l’héritière de la fortune de Dali (cette dernière aurait pu prétendre à 1/4 de l’héritage du peintre) !
La justice espagnole annoncera le 18 septembre prochain les résultats officiels et pourra réclamer des frais de procédure. Quant à la Fondation Dali, reste à décider si elle initiera une action en justice pour couvrir les frais colossaux liés à l’exhumation…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Consulter
https://www.sosvoyants.com/news/exhumation-dali-la-voyante-espagnole-nest-pas-sa-fille/