Accueil » Articles » Voyance » Le sixième sens, une faculté de voyance ?

Le sixième sens, une faculté de voyance ?

L'intuition un don de voyance ?Le sixième sens, appelé aussi intuition, est une capacité extrasensorielle que tout le monde possède. À peine développé chez les uns, cette capacité à dévoiler spontanément la vérité, à deviner certains évènements à venir, permet à une poignée de personnes de développer leur clairvoyance, une des capacités extrasensorielles, utilisée en voyance. Peut-on pour autant considérer le sixième sens comme une faculté de voyance ? Explications dans la suite de l’article.

Quelle définition donner au sixième sens ?

Appelé également intuition, don de clairvoyance, capacité de perception extrasensorielle, instinct ou intelligence intuitive, le sixième sens est un concept connu de tout le monde. Mais apparemment, chacun essaie de le définir à sa façon.

Une perception extrasensorielle

Pour les personnes dites rationnelles, chaque prise de décision résulte d’une réflexion. Pour ce faire, elles tiennent compte d’un grand nombre d’informations venant des cinq sens physiologiques que sont la vue, l’ouïe, le toucher, le goût et l’odorat. En effet, pour les personnes analytiques, les décisions pertinentes reposent sur la capacité du cerveau à interpréter des données. Bref, on a fini par croire que plus on a de données, mieux on est armé pour affronter le monde avec des idées rationnelles.

Le sixième sens, permettant à certaines personnes de deviner ou de comprendre spontanément la vérité, sans s’appuyer sur les cinq sens, est une perception extrasensorielle.

Un instinct enfoui dans l’inconscient

Pour certaines personnes, le sixième sens est assimilé à l’intelligence intuitive. Il arrive en effet que l’inconscient dicte le comportement d’un individu de manière instinctive, lorsque sans prendre le temps de réfléchir, il effectue machinalement des gestes. Il en est de même pour la prise de décision ou la connaissance de la vérité : la capacité de l’inconscient à accumuler des informations et à rattacher certains évènements à des expériences vécues, favorise la prise de décision instantanément. Ainsi, des évènements similaires provoquent chez certaines personnes les mêmes réactions : leur instinct, devenu leur sixième sens, leur livre une conviction intime ou une certitude qui s’impose d’elle-même.

Une perception subtile selon la définition ésotérique

La médiation améliore t-elle l'intuition ?Les adeptes de l’ésotérisme ont la ferme conviction que le monde ne se limite pas au monde visible que l’on peut percevoir à travers les cinq sens physiologiques, l’esprit (les sentiments), et l’intelligence (capacité de décision). Il existe un monde subtil dont la perception nécessite une capacité extrasensorielle, faisant appel aux cinq sens subtils, l’esprit subtil et de l’intelligence subtile.

Et même si la perception extrasensorielle est une capacité innée chez tout le monde à sa naissance, elle se perd au fur et à mesure que l’individu grandit et prend conscience de ses dimensions physiques. À moins d’avoir de nouveau un éveil de conscience, grâce à la méditation ou à quelques pratiques pour le développement de l’intuition, très peu de personnes retrouvent leur capacité de perception subtile.

Le sixième sens, défini comme un « sentiment ou conviction de ce qu’on ne peut vérifier, de ce qui n’existe pas encore », résulte en effet de cette capacité de perception subtile. Ceci explique pourquoi certaines personnes arrivent à percevoir la dimension subtile, qui n’est autre que le monde invisible des anges, des êtres spirituels, des fantômes ainsi que celui d’autres êtres désincarnés.

Le sixième sens se manifeste sous plusieurs formes, et ce, selon les individus. Les uns « entendent » la fameuse petite voix intérieure et insistante, leur indiquant ce qu’il faut faire face à une situation donnée. Les autres « ressentent » des sensations physiques comme s’ils ont froid ou chaud, alors que le temps ne s’y prête pas. Certaines personnes « sentent » des odeurs que les autres ne perçoivent pas, d’autres peuvent voir des lumières ou des entités désincarnées, normalement invisibles à l’œil d’une personne ordinaire.

Relation entre le sixième sens et le don de voyance

L’intelligence intuitive, comparable au discernement, permet aux personnes qui en sont dotées d’évaluer rapidement une situation et d’en tirer une conclusion fiable. Cette forme d’intelligence, sans recours apparent à la pensée rationnelle ni au raisonnement est également appelée clairvoyance.

Le sixième sens, une faculté de voyance

Pour les adeptes de la science occulte, la clairvoyance fait référence à un sens subtil, notamment la vue, à l’esprit subtil et à l’intelligence subtile. Elle se traduit par la capacité de percevoir le monde invisible. Cela explique pourquoi le sixième sens permet d’obtenir de l’univers astral, du monde des anges et des entités invisibles, des réponses fiables en voyance.

Ainsi, les personnes ayant développé ce don de perception sont susceptibles de posséder une faculté de voyance.

Une capacité à développer pour favoriser son don de voyance

L'intuition dort en chacun de nousBien que tout le monde, à un moment ou à un autre moment de sa vie, ait fait appel à son intuition, il n’est pas donné à tous de devenir voyant professionnel. En effet, une intelligence intuitive très développée n’est autre que la possibilité de développer un don de voyance.

Seules les personnes, ayant pu expérimenter la fiabilité de leur intuition, et qui font confiance en leur sixième sens, sont susceptibles de devenir des voyantes. En choisissant de développer leur capacité extrasensorielle, elles finissent par établir une connexion nette avec l’inconscient et être capables de faire appel à leur intelligence intuitive ; elles peuvent alors deviner ou comprendre spontanément la vérité. À noter cependant que l’intuition seule n’est pas suffisante pour avoir un don de voyance.

Il faut savoir en effet que le sixième sens, suffisamment développé, consiste en une capacité extrasensorielle, favorable à la connexion avec le monde subtil. Cette capacité extraordinaire privilégie le déplacement dans le temps et dans l’espace et permet de voir le passé, de comprendre le présent et de se projeter vers l’avenir.

Ainsi, le développement de cette particularité est l’une des conditions indispensables pour en faire un don de voyance. Il est possible d’obtenir des réponses fiables du monde invisible des anges, des guides spirituels ou des autres entités normalement imperceptibles aux communs des mortels.

C’est pourquoi, les personnes ayant choisi délibérément de ne pas se fier à leur sixième sens et se tenant uniquement aux pensées rationnelles, ont peu de chance de développer leur don de voyance. À force de ne considérer que les décisions issues d’une réflexion analytique, elles perdent peu à peu leur connexion avec le monde subtil.

Pour faire du sixième sens une faculté de voyance, il faut développer sa capacité extrasensorielle, en aiguisant les cinq sens subtils, l’esprit subtil et l’intelligence subtile.