Karma

Qu’est ce que le karma ?

Étymologie du mot : Karma ou karman en sanskrit (indiqué dans devanagari कर् et कर्) ; vient automatiquement la racine kṛ, qui signifie “acte” ou “action “1) , ou kamma en pali, désigne toutes les formes et ensuite l’action rituelle dans un sens plus religieux. C’est également un concept qui désigne généralement le cycle karmique associé à l’existence des êtres sensibles. Dans les religions orientales, le concept de renaissance (parfois appelée réincarnation ou transmigration) a été adopté, lié au fait que les êtres renaissent selon la nature et la pureté des actes qu’ils produisent ici-bas mais aussi dans d’autres vies auparavant. Par conséquent, l’effet causé par chaque acte (karma) devrait affecter les différentes vies de l’individu et ainsi façonner son destin.

Historique du karma

karma significations
drapeaux de prière bouddhiste

Le karma est issu de l’hindouisme et est l’élément central du bouddhisme. C’est un dogme par lequel le devenir de l’être l’humain passe par la totalité de ses actions passées, de ses vies antérieures. Il est utilisé de nombreuses façons différentes, comme des mots comme mantra et nirvana. Ces idées existent parce que nous nous posons des questions métaphysiques telles que “Où étais-je avant de naître ? La curiosité de savoir de façon perpétuelle de qui se passe après avoir passé de vie à trépas. Chacun trouve ses réponses en fonctions de ses espérances, de ses appréhensions.

C’est quoi le karma ?

Selon le dictionnaire Larousse, il s’agit d’un principe fondamental reconnu par les trois grandes religions de l’Inde, basé sur la vision de la vie humaine comme une chaîne de vie ( (Samsara) dans lequel chaque vie particulière est déterminée par les actions d’une personne dans une vie antérieure. Rasha dit dans le livre I que le mot karma signifie que certains accords conclus entre des individus transcendent un corps physique particulier valable dans les incarnations ultérieures. Le karma d’une part suppose que l’esprit humain connaît plusieurs mondes en se souvenant des actions passées. D’autre part, la définition de Rasha implique que la relation entre les individus est préservée et répétée. Dans la notion de karma, il y a une loi de cause à effet avec comme théorie qu’un fruit que l’on sème dans cette vie devrait être récolté dans la suivante.

Le karma : son rôle

karma définition

Le karma est l’activité, l’action, les effets qu’elle produit et l’attachement que nous avons à l’existence. Le Bouddha a enseigné que l’on doit être libre de tout désir et de tout sentiment afin de surmonter le karma et de ne plus craindre de renaître dans une nouvelle existence. Dans cette dynamique karmique, ce sont nos actions qui déterminent si la nouvelle vie est heureuse ou malheureuse. Autrement dit chaque être vivant à sa sentence en fonction de ses actes posés. Cette vie supporte les conséquences de la vie dite future. Saint Jean de la Croix a dit que si vous semez l’amour, vous récolterez l’amour. Nous ne vivons pas seulement par les conséquences de nos actions passées, nous avons un libre-arbitre qui nous aide à créer, à nous construire. Il s’agit d’un moyen de changer, de grandir, de découvrir les désirs les plus profonds qui nous maintiennent en vie. Et aujourd’hui, nous devons rembourser les dettes de ces vies passées et contracter le moins possible pour la prochaine vie. Il faudra peut-être même quelques vies pour rembourser certaines de ces dettes. 

Pour résumer

Dans le processus de réincarnation le pardon divin et salut universel n’ont aucunement leur place. Les lois immuables du karma n’anticipent aucune intervention divine. Le mauvais karma ne peut être détruit qu’en le remplaçant par un bon karma, de bonnes actions et une bonne vie. 

https://www.sosvoyants.com/glossary/karma/