Accueil » Termes du glossaire » Alphabet de Tripoli

Alphabet de Tripoli

Qu’est ce que l’alphabet de Tripoli ?

L’alphabet de Tripoli est un procédé simple et c’est le seul existant en arithmancie pour transformer les lettres en chiffres. L’arithmétique est un cours d’utilisation des chiffres pour prédire l’avenir. C’est une méthode utilisée par les chamans depuis les temps anciens (depuis près de deux mille ans) pour analyser, former les talents et tracer l’avenir…. Tout repose sur la très ancienne idée que le nom d’une personne affecte son tempérament et son destin. Pythagore lui-même a soutenu qu’avec certaines lettres de l’alphabet, chaque numéro est connecté à une signification unique et vous pouvez en apprendre davantage sur les différents éléments.

Que sait-on de cet alphabet ?

On dit que l’alphabet de Tripoli a été inventé par Septimus Tripoli en 1350. Le processus est encore très simple et c’est le seul processus qui existe en Arithmancie pour convertir les lettres en chiffres. Ce processus ne fonctionne que dans le sens de lettres. Le concept de cet alphabet reste simple, d’ailleurs, c’est le seul qui permet de transformer les lettres en chiffres. Il s’agit donc de l’arithmancie, ou arithmomancie comme d’autres l’appellent, et qui est une méthode de divination basée sur les nombres, en allant de 1 jusqu’à 9.

On transforme généralement les noms et prénoms en chiffre, et ce, pour but de les additionner et avoir un nombre d’expressions, nombre de réalisations, voire le nombre intime. Ce processus ne fonctionne que dans le sens de lettres. Il est nécessaire de comprendre l’alphabet de Tripoli, qui est la base de l’arithmétique. Cet alphabet est présenté sous la forme du tableau suivant.

Alphabet-Tripoli valeur

Méthode de calcul avec l’alphabet de Tripoli

Il suffit de savoir faire une addition. Il n’y a pas de calcul compliqué, rassurez-vous. En plus de ces petits calculs, il y a trois nombres principaux à connaître que : le nombre d’expressions, le nombre intime et le nombre de réalisations.

Le premier, le nombre d’expressions, il suffit d’additionner chaque lettre du nom et du prénom, puis, dans un deuxième temps, faire une addition des chiffres composant le nombre obtenu au premier calcul.

Pour le nombre intime, on fait le même calcul, mais qu’avec les voyelles du nom et prénom. Mais à quoi vont-ils servir ? Alors le nombre intime lui sert à voir les aspects intimes chez les gens, alors que le nombre de réalisations se veut plutôt la face visible de l’individu.

Pour ce qui est du nombre d’expressions, il fait partie de la base de l’arithmancie. Il représente l’ensemble des voyelles et consonnes, donc d’une certaine façon la synthèse de la motivation de la personnalité, le portrait de la personne dans sa globalité. »

Essai à travers un exemple :

Pour mieux comprendre de quoi il est question, il s’agit d’expliciter à travers un exemple bien précis. Prenons un nom et prénom au hasard. Nicole brandy.

Pour calculer le nombre d’expressions, il faut additionner l’ensemble des lettres c’est-à-dire du nom et du prénom :
Nicole : 5+9+7+3+6+3+5 = 31 = 4
Brandy donne: +2+9+1+5+4 = 28 = 1

Pour finir on additionne les deux chiffres obtenus, soit 4 et 1 ce qui donne 5. Puis on fait la même chose pour le nombre intime et le nombre de réalisations. » Ce qu’il fit en écrivant sur le tableau les différents nombres principaux tout en expliquant calmement les démarches à suivre. 

Pour le calcul du nombre intime, on fait juste l’addition des voyelles que comportent le nom puis le prénom
Nicole : 5 + 6 + 5 = 16 ce qui donne 7
Brandy: 1 + 7 = 8

La somme fait 7 + 8 = 15 ce qui donne 6.

Pour enfin pour le calcul du nombre de réalisations, fait la sommation entre les consonnes du nom et du prénom. ce qui donne:
Nicole : 5 + 3 + 3 = 11
Brandy : 2 + 9 + 5 + 4 = 20
La somme fait : 11 + 20 = 31 ce qui donne 4 

Interprétation à partir des chiffres obtenus

alphabet de tripoli interpretation

Une fois, ces trois chiffres trouvés, on peut maintenant interpréter les traits de caractères de la personne dont on a fait les calculs. Donc voilà comment, à partir de notre nom et prénom, on peut arriver à des chiffres interprétables pour l’arithmancie.

Le numéro 1 :

Un nombre de l’individualité et de la ressemblance. Il représente tout individu, de plus des hommes indépendants, les hommes d’affaires comme les hommes rigides. Ces hommes sont souvent solitaires, autoritaires et égocentriques. C’est aussi un chiffre qui unifie un tout. Ce chiffre est connu d’être le symbole unificateur des différents éléments de la vie. Le blanc et le rouge sont les couleurs associées à ce chiffre, tandis que les planètes en correspondance avec le 1 sont Neptune et Uranus.

Numéro 2 :

C’est le nombre du couple et un unificateur à la fois. Le 2, c’est le chiffre de l’imagination et la créativité, et qui représente l’équilibre, la coopération et l’interaction. La paix, la fidélité et l’engagement le caractérisent souvent. Le Tai-Chi-Tu, l’un des symboles que l’on associe toujours, de plus de le Yang. La planète en correspondance avec le 2 est Saturne, le noir et le marron sont les couleurs qu’on lui associe.
On passe maintenant à la notion du tout et le nombre créateur, qui est le 3.

Le numéro 3 :

Il est connu par la chance et la superficialité. Les personnes avec ce chiffre peuvent se montrer superficielles ou elles s’éparpillent. Le trois indique une nature plutôt artistique, pleine d’énergie et du talent. Il symbolise parfaitement les grandes étapes de la vie : la naissance, la vie et la mort. La planète en correspondance avec ce chiffre, c’est Jupiter, tandis que la couleur qu’on lui associe est le jaune.

Le numéro 4 :

La logique et le destin définissent bien ce numéro. 4 est le chiffre qui représente la solidité, la fermeté et la stabilité. Les personnes ayant ce chiffre sont pragmatiques et fiables. Ces derniers sont souvent d’excellents organisateurs, qui réussissent souvent leurs vies. D’un autre côté, 4 est le nombre du libre-arbitre. La planète qui correspond à ce chiffre est Mars, alors que la couleur qu’on lui associe est la verte.

Le numéro 5 :

Il est tout le contraire du chiffre précédent (4). Le cinq symbolise la chute, et c’est le chiffre de l’homme. Les personnes qui portent ce chiffre sont généralement attirées par des choses différentes, mais qui s’engagent rarement. Il s’agit des aventuriers qui n’ont peur de rien. De plus, l’homme possède cinq doigts dans chaque main, cinq orteils dans chaque pied et cinq sens. La couleur qu’on associe au 5 est le bleu.

Le numéro 6 :

C’est celui de la famille, les amis et de la genèse. Les 6 sont fidèles et aimants ; ils ont tendance à s’adapter faciles. Ces personnes aiment le domaine de l’enseignement et les arts. Ce chiffre rassemble tous les éléments et les astres qui gouvernent le signe du zodiaque. La couleur associée à ce nombre est l’indigo.
On associe généralement le nombre sept aux travailleurs, hommes brillants, sensibles, mais à la fois angoissés. Ce chiffre détermine la perfection.

Le numéro 7 :

Définit les jours de la semaine, les notes de la musique, les couleurs de l’arc-en-ciel et les corps célestes de l’astronomie antique, qui sont Soleil, Lune, Mercure, Vénus, Mars, Saturne et Jupiter. Le violet est la couleur associée à ce chiffre puissant.

Le numéro 8 :

Il signifie succès et éternité. Ceux qui le possèdent ont tendance à être pragmatique et travailleur. La jalousie et l’autorité les caractérisent souvent.

Le numéro 9 :

C’est bien le symbole de la réussite. Ce chiffre représente aussi la complétude, et les gens qui portent ce dernier se sacrifient souvent pour le bonheur des autres, c’est pourquoi ils occupent souvent les postes d’enseignants, chercheurs ou sont parfois des fondateurs des organismes humanitaires. 9 annonces la fin du cycle, et un nouveau départ sera annoncées avec le 10. 

https://www.sosvoyants.com/glossary/alphabet-de-tripoli/